Matériel de puériculture

Le tapis d’éveil (Partie 2)

Agrandir le tapis d'éveil

Après vous avoir parlé du coin de motricité libre de l’enfant avant qu’il ne se déplace, je vais vous proposer des idées d’aménagement et d’agrandissement lorsque votre enfant va commencer à bouger quelque soit d’ailleurs la manière dont il va le faire.

Il va peut-être reculer en poussant sur les bras, rouler sur plusieurs retournements ou encore pivoter sur le ventre.

Quoi qu’il en soit, son tapis d’éveil qui peut mesurer 1 mètre de coté ou un peu plus, ne sera plus suffisant et il va alors en sortir.

Si votre sol est un parquet qui n’est donc pas trop froid, c’est une situation qui peut être tout à fait intéressante car ses sensations seront différentes mais si vous avez du carrelage alors cela est peut-être froid.

Je vous propose donc une extension de son espace de jeu en y ajoutant des bouts de tapis divers et variés.

Rendez vous dans votre magasin de bricolage et allez lui trouver des textures et des matières variés que vous pourrez accoler au tapis d’origine.

Le tapis d'éveil :
motricité et sensorialité

Votre enfant va alors pouvoir explorer de nouvelles sensations que ce soit globalement dans son corps lorsqu’il sera allongé sur l’un des nouveaux tapis mais également avec sa bouche lorsqu’il va aller découvrir de façon orale ou encore avec ses petits doigts avec lesquels il va aller explorer les nouveaux trous et nouvelles textures.

Il va ainsi intégrer son schéma corporel grâce à ces nouvelles informations sensorielles et il va poursuivre l’intégration de sa motricité qui en sera davantage stimuler.

Bien évidemment, si l’une des textures ne plait pas à votre enfant car il pourrait y être trop sensible, alors il vous le fera vite comprendre et vous la remplacerez.

Concernant les objets, je vous propose d’ajouter quelques éléments pour continuer à attiser son intérêt avec notamment des bouteilles sensorielles dans lesquelles vous placez toutes sortes de choses et pour lesquels nous avons fait un autre article

Bien sur, prenez bien soin de les fermer très fortement ce qui vous assurera une totale sécurité

Vous pouvez alors laisser cours à votre imagination en y mettant par exemple :

  • Des billes d’eau,
  • Des plumes,
  • Des billes,
  • Du riz,
  • Des graines

    qui feront un son différent, qui auront un poids différent… selon qu’il y en ait beaucoup ou peu, du riz, des pâtes ou de graines

     Enfin, vous pouvez également commencer à introduire les jeux d’emboîtement dont nous vous parlons dans les articles sur l’organisation visuo spatiale.

    Alors maintenant c’est à vous de jouer

 

Le tapis d’éveil (Partie 1)

Le coin de motricité libre de bébé avec son tapis d'éveil

Dans cet article, je vais répondre à la question que posent de nombreux parents ; à savoir comment organiser l’espace de jeu de motricité libre de bébé.

Pour cela, je vais réaliser 2 articles. En 1er je vais parler d’un espace qui intéressera les parents dont l’enfant ne se déplace pas encore puis je vous décrirais dans un second article, ce qui peut être utile chez un enfant qui commence à bouger quelque soit la façon dont il le fait et qui fini en dehors de son tapis.

La motricité de bébé

Pour commencer, de quoi à besoin un bébé de moins de 6 à 8 mois environ, avant les déplacements, lorsqu’il est dans un temps de jeux donc dans un temps d’éveil calme ?

Il a besoin :

  • De découvrir sa motricité en liberté et en sécurité
  • D’avoir suffisamment d’espace pour avoir une liberté de mouvement et en même temps de se sentir en sécurité corporelle donc que cet espace ne soit pas non plus trop important et sans limite.
  • d’avoir des objets avec lesquels il va pouvoir s’occuper.

Pour cela je vous conseille alors l’utilisation d’un coussin d’allaitement qui permet de réduire l’espace de façon adaptable à la taille de votre enfant

Il a également besoin d’avoir des objets avec lesquels il va pouvoir s’occuper.

Pour cela, il a en priorité son corps car c’est en premier lieu ce qui l’intéresse le plus et avec lequel il doit passer beaucoup de temps pour le connaître.

En effet, tout le temps qu’il va passer à explorer ses mains en les mettant dans la bouche est un temps très utile car il apprend à percevoir et à mettre en mouvement l’ensemble de ses doigts et sa main ce qui lui servira énormément dans les mois à venir lorsqu’il ira vers des découvertes et des manipulations fines.

En plus de son propre corps, Il va également avoir quelques objets sur son tapis d’éveil qui sont placés tout autour de lui; certains sont placés au niveau de sa tête pour favoriser l’orientation visuelle et peuvent être un peu éloignés pour favoriser le déplacement de bébé.

Astuces pour le tapis d'éveil

D’autres sont disposés un peu plus près pour être atteignable et favoriser la préhension de bébé.

Vous en mettrez également au niveau de ses pieds car en les faisant gigoter, il les touchera par hasard et cela favorise alors la motricité de ses jambes.

Lorsque je dis quelques objets, je veux dire qu’il n’a pas besoin d’être entouré de trop de jeux et je dirais qu’il lui en faut tout au plus 8, maximum 10.

En revanche choisissez les de façon ciblée.

Pensez à avoir :

  • Des jeux visuels avec des contrastes forts,
  • Des jeux auditifs avec des clochettes par exemple
  • Des jeux tactiles avec des matières différentes.

Pensez à ce que ces objets permettent une préhension aisée comme la petite balle légère où l’enfant peut aisément y placer ses doigts, idéal pour sa motricité fine.

Ce qui peut être amusant sur un temps où vous êtes présent, pour sa sécurité, est de lui accrocher des petits grelots aux chevilles ou des chaussettes sur lesquelles vous avez cousus des clochettes.

Cela va beaucoup l’intéresser et va créer une motricité active des jambes.

Sur son tapis d’éveil, il peut aussi être intéressant par moment de lui proposer des temps de jeux en faisant des poursuites visuelles avec des objets qu’il peut regarder et pour cela il est intéressant d’avoir des objets avec des dessins noires et blancs qui attirent son attention du fait des forts contrastes visuels.

Nous avons pour cela fait plusieurs vidéos dans l’application.

Pour finir, je vous propose l’installation, en toute sécurité bien sur (c’est à dire bien fixé au mur), d’un miroir qui permet lorsque votre enfant est sur le ventre de l’intéresser et de commencer à se regarder puis à regarder vos déplacements dans la pièce au travers de l’image.

Cette installation aura tout son intérêt notamment avec ce que l’on appelle le stade du miroir et la construction de son identité mais c’est la un autre sujet

En attendant, bonne installation et à vous de jouer

Le youpala et les autres …

Le youpala est-il utile?

Si je vous fais un petit quizz, un seul de ces objets peut être utile dans cette liste …et vous aurez la réponse en lisant cet article :

  • Le youpala
  • Le harnais
  • Le pousse pousse
  • Le trotteur

Tout d’abord, je vais définir l’ensemble de ces 4 objets :

Le youpala est cet objet qui est sur 4 roues et dans lequel on place l’enfant à la vertical semi assis-debout grâce à un appui fessier sur une nacelle

Le pousse pousse est également appelé chariot de marche ; il peut prendre la forme d’une sorte de poussette, de chariot ou encore d’animal sur lequel il y a une barre permettant à l’enfant de se tenir et de marcher en poussant l’objet.

Le trotteur est parfois utilisé, selon les sites sur lesquels vous irez, pour parler du youpala ou du pousse pousse.

Enfin, le harnais est une sorte de baudrier d’escalade dans lequel on place l’enfant et qui est relié à une corde tenue par l’adulte ou une arche.

Sur un plan du développement de l’enfant et d’acquisition de la marche, aucun n’a d’intérêt, hormis le chariot de marche qui peut être une étape avant la marche autonome mais qui en même temps ne va pas amener l’enfant à acquérir un meilleur équilibre car il aura une tendance à pousser vers l’avant pour se déplacerIl peut toutefois être intéressant lorsque l’enfant fait des arrêts pour attraper un objet en se mettant accroupi, qu’il redémarre et qu’il se retourne ce qui va l’amener à exercer ses postures intermédiaires

 

Les méfaits du youpala

Le youpala va quant à lui possiblement retarder la marche car l’enfant ne fera aucun apprentissage installé de la sorte.

Au contraire, il pourra développer une marche sur la pointe des pieds car il va s’habituer à avancer en poussant.

Enfin, il n’est également pas bon au niveau de l’écartement des hanches qu’il entraine.

Le harnais n’a également aucun intérêt car si l’enfant tient debout et qu’il marche, autant le laisser avancer seul.

Ce matériel a peut-être été inventé pour rattraper une chute éventuelle… Mais dans ce cas l’enfant n’apprendra jamais à avoir les bons gestes alors qu’une motricité libre lui aura permis de les développer.

Le parc pour bébé

LE PARC POUR BEBE EST IL UTILE ?

Tout comme pour le transat, vous avez de nombreux magasines ou sites qui analysent pour vous

  • le meilleur parc,
  • le moins cher,
  • le plus sécurisé
  • le plus pratique, etc…

Je vais pour ma part vous dire que le parc pour bébé à une seule fonction qui est celle de la sécurité.

Le parc pour bébé n’a aucun intérêt dans le développement de l’enfant

Il est donc simplement UTILE lorsque l’enfant commence à se déplacer sur son tapis d’éveil, que ce soit en roulé-boulé, en rampant ou ensuite lorsqu’il est dans le 4 pattes ET que vous ne pouvez pas avoir un œil sur lui.

Si vous devez aller à la douche, préparer le repas, aller au WC et que votre enfant ne dort pas dans son lit, alors vous êtes coincés et le parc pour bébé peut vous aider à ce moment-là.

En effet, un bébé ça change une vie et il va falloir pendant quelques années modifier votre domicile et ranger les petits objets pouvant devenir des dangers pour votre enfant ;

Il va falloir inspecter la maison pour voir ce qui peut devenir dangereux : une lampe posée sur une table basse avec le fil électrique sur lequel votre enfant va pouvoir tirer, un vase, un balai qui resterait posé dans un coin de la pièce…etc…

 

Quand le parc peut-il être utile?

Il est important d’adapter la pièce dans laquelle vous allez installer votre enfant ; que ce soit le salon, la cuisine ou la salle à manger…chacun à son mode de vie et une architecture différente mais la base est de se dire que l’enfantpeut être en sécurité dans l’espace qui lui est consacré durant les premiers déplacements.

S’il n’y a plus rien de dangereux et que l’espace est adapté à votre enfant, une simple petite barrière d’escalier peut vous permettre de sécuriser votre enfant d’une sortie de cet espace. Vous pourrez alors faire des allers retours sereinement entre votre enfant et vos occupations quotidiennes, lui parler à distance pour tranquillement lui apprendre à passer des moments seuls mais en votre présence.

Le parc pour bébé sera préférentiellement pliable pour pouvoir l’emmener à l’extérieur lorsque vous êtes invités et que là, vous ne pouvez assurer sa sécurité physique 

Je vous conseille le parc pour bébé de chez Oxybul qui est intéressant car le sol est évolutif selon l’âge de l’enfant et surtout il est ferme contrairement au parc dit pliable mais qui ressemble à des lits pliants avec un sol mou.

De plus, si vous l’emmenez pour une soirée chez des amis, vous pourrez l’utiliser comme lit avec un petit matelas et le coussin d’allaitement ! 2 achats en 1 

A vous de jouer !

Le coussin d’allaitement

LE COUSSIN D’ALLAITEMENT, UN INDISPENSABLE

Le coussin d’allaitement ne sert pas uniquement aux femmes qui allaitent et je vais vous lister ces fonctions

Le coussin va vous servir dès la grossesse !

  • Lorsque votre ventre aura pris une belle place, vous apprécierez sa présence pour le placer contre vous et vous soulager notamment la nuit !
  • Une fois que bébé sera né, il vous sera utile lorsque vous donnerez le biberon ou lorsque vous allaiterez ; vous pourrez alors placer votre coussin contre vous et soulager votre bras, ce qui sera utile pour être relax pendant ces temps de repas
  • Lorsque votre enfant sera repu, vous pourrez l’installer comme un pacha dans son coussin d’allaitement! Légèrement incliné, il sera prêt pour sa digestion
  • Vous pourrez également vous en servir autour de votre enfant lorsqu’il sera allongé sur son tapis d’éveil pour réduire l’espace et le sécuriser.

De la même façon, dans son lit il servira de réducteur d’espace 

Le coussin d'allaitement, un achat multifonction

Comme vous le verrez dans les articles sur la motricité du bébé, le coussin pourra aussi vous servir pour accompagner votre enfant dans l’enroulement de son bassin et de son cou.

Vous voyez donc les nombreuses fonctions qu’à le coussin d’allaitement et son coût devient alors bien faible

Pour le choisir, privilégiez un coussin suffisamment malléable et pas trop rigide avec un rembourrage de micro-billes, d’une longueur comprise entre 140 et 170 cm.

Veillez à ce que la protection soit lavable

Bon achat et à vous de jouer

 

Le transat pour bébé

Lorsque l’on devient parent, on voit partout de nombreux conseils que l’on peut lire et entendre sur :

  • Le meilleur transat à acheter,
  • L’âge à partir duquel on peut y mettre l’enfant,
  • Jusqu’à quel âge l’enfant peut y être installé.

On vous parle alors de poids limite de l’enfant, de sécurité et de l’aspect pratique pour les parents

En tant que psychomotricien je vais vous donner mon avis.

De quoi a besoin le bébé lors des 1ers mois, de la naissance à la position assise donc environ de 0 à 8-10 mois ?

Il a besoin de sécurité sensorielle pour être bien dans son corps et de sécurité physique pour ne pas être en danger

Il a besoin de prendre conscience de son corps et d’apprendre à bouger pour se développer et enrichir ses expériences.

C’est avec ses 2 grands piliers qu’il va intégrer une sécurité interne et qu’il va développer les connexions neuronales pour bien grandir.

Le bébé de quelques semaines va avoir besoin d’être souvent porté, il va avoir besoin de mouvement comme lorsqu’il était dans le ventre de sa maman. Pour cela, vous pouvez le porter dans vos bras ou en écharpe, comme vous le verrez dans l’article sur le sujet

 

Lorsqu’il aura des temps d’éveil calme, vous pourrez l’installer sur son tapis d’éveil qui aura un appui assez ferme et alors vous pourrez mettre son coussin d’allaitement autour de lui.

Ceci lui donnera une sécurité sensorielle avec la possibilité d’avoir des bords prêts de lui pour contenir sa motricité et réduire l’espace qui pourrait être trop vaste.

Il aura des retours sensoriels utiles au niveau de son dos et il pourra bouger. L’avantage du coussin est qu’il est malléable donc évolutif aux besoins de votre enfant en fonction de son âge et de son évolution motrice.

Avec cette installation, vous serez vous aussi sécurisé car vous saurez que votre enfant est dans un endroit sécurisant.

Lorsqu’il dormira il pourra être installé dans son lit avec son coussin d’allaitement autour de lui pour maintenir une sensation corporelle de contenance.

Dans le transat, le bébé est entouré donc sécurisé comme avec le coussin d’allaitement mais cette sécurité ne sera pas évolutive ; de plus, le dos de l’enfant « s’enfonce » dans le transat et ne lui permet pas de développer sa tonicité et sa motricité libre. De plus, les rebords gêneront le mouvement de ses bras.

Pour finir, le transat peut avoir un intérêt qui est lors des 20 à 30 minutes qui suivent le repas pour permettre au bol alimentaire d’accéder à l’estomac et de commencer sa digestion. Ceci évitera les reflux de l’enfant qui sont normaux et fréquent jusqu’à 4 ou 5 mois.

Mais là encore, le coussin d’allaitement de part sa malléabilité peut remplir cette fonction ! Donc selon nous, le transat n’est pas indispensable 

Il existe des reflux plus gênants qui peuvent durer plus longtemps et qui peuvent être source de pleurs chez le bébécar ils sont associés à une acidité douloureuse.

Le bol alimentaire remonte parfois jusqu’au larynx, voire jusque dans le système ORL entrainant des laryngites ou des otites !

il faut dans ce cas aller consulter votre médecin pour qu’il vous donne la marche à suivre pour accompagner votre enfant.

A vous de jouer et à bientôt